//
L’analyse technique

« On achète la rumeur, et on vend la nouvelle »

C’est en ces termes astucieux que l’on nous montre qu’un investisseur doit faire des choix. Mais dans un marché au futur peu certain, parfois même volatile ou instable, il n’existe aucune règle pré-établie, ni aucune stratégie unique qui s’imposerait à toutes les situations. C’est dans cet environnement relativement incertain qu’une personne ayant un portefeuille d’actifs doit évoluer dans les marchés financiers.

Malgré tout, il existe des moyens et des outils qui permettent à l’investisseur de faire fructifier son capital, en sauvegardant sa classe d’actifs. Et l’analyse technique en fait partie. Nous verrons à travers cette section ce qu’est l’analyse technique :

1 – Qu’est ce que l’analyse technique : 

Parfois décrié, parfois encensé l’analyse technique consiste en l’étude des graphiques de cours. Elle se base sur un postulat, celui de prédire le futur en se basant sur les données du passé. En effet, si l’on part du principe effectif qu’un marché boursier n’est pas totalement efficient, c’est à dire, qu’il existe des asymétrie d’information dûe au fait que certains investisseurs détiennent des informations que d’autres non pas encore, alors on se rend compte que le cours d’une action à un instant précis (instant t) ne tient pas compte de toutes ces données.

L’analyse technique se base sur cette inefficience, puisque les cours évoluent en fonction de l’arrivée disparse des informations. Cette méthode consiste en une analyse stricte des cours afin d’étudier le comportement des investisseurs. Concrétement, si un groupe d’investisseurs détient une information capitale que d’autres n’ont pas, ils vont se positionner à l’achat ou à la vente et faire ainsi varier les cours et volumes du titre. Ceux qui ne détiennent pas cette information, peuvent alors trés simplement interpréter la courbe et agir en conséquence. Il faut noter qu’un graphique de cours d’une action est le seul élément que tout investisseur peut se procurer gratuitement et facilement.

Ce type d’analyse est à la vue de cela, une maniére d’étudier la psychologie de marché. Il ne s’agit pas ici de calculer des ratios ou quantifier des données mais d’interpreter une courbe et des indicateurs techniques. Mais attention, ceci demande de l’expérience (que vous aurez par exemple acquis à travers votre portefeuille virtuel) et veuillez surtout noter que les analyses techniques sont subjectives car elles découlent d’une interpretation personnelle.

Voici un récapitulatif :

•L’analyse technique consiste en l’interpretation d’un graphique de cours et des indicateurs techniques qui l’a compose

•Elle permet donc de prédire le futur en se basant sur les données empiriques du passé

•Elle est avantageuse pour un investisseur qui débute, puisqu’elle permet avec un simple graphique gratuit et accessible à tous, d’agir en fonction des choix des autres investisseurs

•Notons qu’elle demande un peu d’expérience  et  découle d’une interprétation personnelle et donc subjective

2 – Les différents types de graphiques boursiers :

Les graphiques boursiers sont les informations les plus répandues, disponibles au plus grand nombres et de maniére totalement gratuite qu’un investisseur lambda puisse trouver. Les sites internet que nous vous avons conseillé en début de livre contiennent ces informations de cours.

Dans ce domaine précis, un dessin vaut mille mots, alors voici les différents types de graphiques que vous serez amenés à voir. Nous choisirons 3 types de courbes basés sur le Cac 40 sur un période de 6 mois :

  • La courbe continue :

Courbe continue (A télécharger)

 Ce tracé est le plus simple dans la mesure où il est le plus largement utilisé pour les courbes hors finance de marché, et il est le plus simple à analyser. Tout d’abord, l’axe horizontal représente la période et l’axe vertical le cours.

Les avantages :

Simple à comprendre, cette méthode consiste à prendre journaliérement les cours de clôture de l’action puis de les relier par une ligne. On obtient ainsi une courbe lisse, facile à interpréter.

Les inconvénients :

Cette méthode souffre d’un manque de précision  puisque l’on a une courbe lissée, avec peu d’informations. Par exemple, les cours d’ouverture, les plus hauts et les plus bas d’une période ne sont pas disponibles. Il ne faut donc pas s’arrêter qu’à une simple visualisation d’une courbe continue pour faire une analyse technique complète.

  • Le graphique en Barres ou Bar Chart

Graphique en barres (A télécharger)

Lorsqu’un graphique en courbe se limite à n’utiliser que les cours de cloture, le graphique en barres permet une visualisation plus compléte des cours. Comme le précédent, l’axe horizontal représente la période et l’axe vertical le cours.

Comme expliquer ci-dessous dans le dossier en téléchargement, une barre nous permet d’obtenir des informations sur le cours d’ouverture, de cloture mais aussi le cours le plus haut de la séance du jour et le cours le plus bas de la séance du jour. Plus complet, mais un peu plus difficile à analyser, ce type de graphique vous permettra d’établir un une analyse plus exhaustive qu’avec une simple courbe. Ce type de graphique est la plus utilisé en analyse technique.

Corps graphique en barres (A télécharger)

  • Les Chandeliers, Bougies ou Candlesticks

Chandeliers (A télécharger)

Ce type de graphique était auparavant utilisé par les japonais pour suivre le cours du riz. Ici, en plus de l’affichage du cours le plus bas, le plus élevé, le cours de clôture et d’ouverture comme le permet le Bar Chart, le Chandelier permet en plus d’apprecier les tendances des cours à partir de couleurs.

En effet, le chandelier est noir (ou quelque fois rouge) si le cours baisse durant la séance -cours de clôture inférieur au cours d’ouverture- et blanc (ou quelque fois vert) si le titre monte durant la séance.

Le corps du chandelier représente quand à lui le cours d’ouverture et le cours de clôture. Dans le cas où le cours d’ouverture serait le même que le cours de clôture, le chandelier ne sera qu’une seul ligne verticale.

Corps du chandelier (A télécharger)

Concrétement, si le cours d’ouverture est de 50€ et que son cours de clôture est de 55€, alors le corps du chandelier sera blanc. Si le cours d”ouverture est de 55€ mais que le cours de clôture est de 50€, alors le corps sera noir car le cours d’ouverture est inférieur au cours de clôture.

Cette représentation graphique est la plus compléte mais aussi la plus difficile à appréhender. Ainsi, elle n’est pas la plus utilisé en finance de marché.


Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Sondage

%d blogueurs aiment cette page :